Savoir traiter le rhume (ou rhinopharyngite)

Un écoulement nasal, une douleur au niveau du pharynx, des éternuements, une toux assez fréquente et une température passagère ? Ce sont les symptômes usuels d’un rhume ou d’une rhinopharyngite. On pense, avec raison, que le rhume est une maladie assez banale. Pour le soigner, il suffit de prendre quelques mesures thérapeutiques simples. Cependant, il est important de savoir que ce genre d’affection nécessite un avis médical chez les enfants. Sachez qu’il est tout à fait possible d’éviter un rhume. On vous propose également dans cet article différents remèdes pour le soulager.

Le rhume qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est toujours important d’en savoir plus sur cette maladie. La rhinopharyngite est donc une infection des voies respiratoires supérieures et de la muqueuse du nez. Cette muqueuse a pour rôle de sécréter du mucus. Ce liquide est chargé d’humidifier l’air que vous inspirez. Les virus d’une rhinopharyngite agressent la muqueuse et cette dernière s’irrite et devient inflammatoire et sécrète alors une plus grande quantité de mucus. Ce qui provoque la sensation de nez bouché. Votre gorge commence à picoter et à s’irriter À ne pas confondre, ces symptômes peut également être liées à une allergie.

Le rhume est souvent confondu à la grippe. D’ailleurs, il n’est pas forcément évident de faire la différence entre une grippe et un rhume. Il est à noter que les symptômes d’une grippe apparaissent très rapidement et que l’on a une forte fièvre. Contrairement aux manifestations du rhume qui n’apparaissent que progressivement. Tout comme la gastro-entérite, la baisse des températures extérieures est responsable de l’apparition de ces pathologies de l’automne .

Les conseils pour éviter le rhume de l’automne

Le fait d’attraper un rhume est souvent pénible. Heureusement, il est tout à fait possible de l’éviter. En automne, ce sont les chutes de température qui peuvent provoquer l’arrivée des rhumes. On vous préconise donc de vous mettre au chaud et de vous couvrir, pour commencer. Profitez également du soleil pour booster votre vitamine D. Grâce à cela, vos défenses immunitaires seront encore plus résistantes.

Afin d’éviter le rhume d’automne, on vous recommande également de bien vous hydrater. Boire de l’eau permet d’améliorer le bon fonctionnement de votre organisme. Si vous n’aimez pas trop le fait de boire de l’eau, pensez à une infusion ou un thé bien chaud.

N’oubliez pas non plus les sprays à base d’eau de mer. Cette solution vous permet d’éliminer les microbes. Vous pouvez l’utiliser pour éviter une rhinopharyngite. Pour cela, vous devez utiliser régulièrement. Profitez également d’un air sain et frais. N’hésitez pas à aérez quotidiennement les pièces de votre maison.

Vous pouvez également éviter une rhinopharyngite avec une alimentation riche et variée. Préférez donc les aliments riches en vitamine C comme les poivrons, les kiwis, les citrons, les oranges etc.

Une bonne hygiène des mains vous permet également d’éviter d’attraper un rhume et vous prémunira par la même occasion contre la gastro-entérite.

Les symptômes du rhume

Comme mentionné précédemment, un rhume ou une rhinopharyngite commence par quelques éternuements. Puis, vous allez constater que votre gorge comme à picoter et à s’irriter. Ensuite, votre nez  coule et/ou est bouché. Au début, le liquide est clair, ensuite il devient de plus en plus épais. Il y a également la sensation de démangeaisons et une perte de l’odorat. Sans oublier les yeux larmoyants et quelques sensations de frissons. Un rhume peut également provoquer une douleur à la tête et des oreilles. Il peut durer de deux à six jours. Parfois, ces symptômes peuvent persister pendant une à deux semaines.

Les remèdes pour soulager le rhume

Il est important de savoir qu’il n’y a pas de réellement de traitement pour « soigner » un rhume. Bien évidemment, on peut trouver des médicaments qui peuvent diminuer les maux de tête et calmer la toux, mais pour soulager un rhume le mieux est de nettoyer vos narines avec des pulvérisations d’eau de mer. Pour cela, utiliser un spray nasal deux à trois fois par jour. Cela vous permet de nettoyer les fosses nasales et de les humidifier. Cette solution vous offre en même temps une occasion d’éliminer les sécrétions accumulées.

L’huile essentielle d’Eucalyptus et les infusions de thym et de miel pourront également vous apporter un soulagement de vos symptômes. Enfin, si vous pensez que votre rhume dure trop longtemps ou qu’il s’aggrave, n’hésitez pas à réaliser un diagnostic chez votre médecin.

3 réflexions au sujet de “Savoir traiter le rhume (ou rhinopharyngite)”

Laisser un commentaire