Qu’est-ce qui peut causer un mal de gorge ?

Il peut y avoir plusieurs types de maux de gorge, mais tout dépend de leurs localisations. En l’occurrence, cela peut se manifester au niveau des amygdales, du pharynx ou du larynx. Dans tous les cas, ils se traduisent par des picotements, des douleurs intenses ou des difficultés à avaler ou à parler. Il est également fréquent qu’ils soient associé à un état de fatigue ou un mal de tête.

Dès que nous évoquons le sujet sur les maux de l’automne, le mal de gorge figure obligatoirement dans la liste. Effectivement, ce symptôme est l’un des plus fréquents qui accompagnent les saisons froides. Pour cause, les maladies saisonnières sont provoquées par la prolifération des virus arrivés avec le changement de temps. La gêne occasionnée par ce symptôme peut conduire le patient à de véritables complications dans le cas où il y aura une négligence. Ce qui implique qu’il faudra agir vite dès que les premiers signes apparaissent.

Différents types de maux de gorge

Il est possible de différencier les maux de gorge en se basant sur la localisation de la douleur. Si celle-ci se situe au niveau pharyngé, c’est qu’une inflammation des tissus de la gorge se produit . Par conséquent, le malade a du mal à avaler ou même à respirer. Par ailleurs, la douleur peut également se traduire comme une atteinte amygdalienne. C’est-à-dire qu’on arrive spécifiquement à localiser la douleur au niveau des deux amygdales. Dans ce cas de figure, le patient n’arrive à rien avaler car la douleur peut être très intense à tel point qu’elle irradie dans les oreilles. Concernant le dernier cas, il peut être très dangereux parce qu’il peut provoquer de graves problèmes respiratoires au patient. Il s’agit en effet d’un symptôme rare qui se traduit par une inflammation de l’épiglotte.Nous le mentionnons à titre informatif mais il ne sera pas considéré comme appartenant aux maux de l’automne.

Dans la majorité des cas, les maux de gorge sont occasionnés par un virus. La formation d’angine dans la gorge est donc provoquée par une infection. Cependant, il est à noter que la pharyngite est la première forme de mal de gorge qui est d’origine virale. Par la suite le début d’une rhinopharyngite (ou rhume) est souvent constaté. Ces symptômes sont donc susceptibles d’occasionner d’autres troubles comme les maux de tête, les fièvres ou la fatigue.

Comment soulager le mal de gorge ?

Il est parfois difficile de supporter les douleurs générées par un mal de gorge, surtout pour les enfants. Ce qui signifie qu’il est plus simple de prévenir la maladie, dès l’apparition de la fatigue saisonnière, que de la guérir. Tout comme les autres maux de l’automne, il est tout à fait facile de prendre des précautions pour éviter qu’une affection n’apparaisse durant cette saison. Pour ce faire, il faudra tout d’abord aérer afin que les virus et bactéries ne puissent pas s’accumuler chez nous. C’est effectivement une mesure à prendre parce que la pollution qui stagne dans la maison peut favoriser la formation de virus non supportables pour les personnes vulnérables, notamment les enfants et ceux qui ont une allergie (aux poils d’animaux par exemple).

Par ailleurs, dès que les premiers symptômes apparaissent, il est impératif d’effectuer une suivie tout en prenant un traitement adéquat. Puisqu’il s’agit d’un trouble saisonnier, il est possible de soulager le mal de gorge avec des remèdes naturels. En l’occurrence, s’il s’agit d’un simple picotement qui peut probablement s’infecter, vous pouvez prendre une tisane à base de miel et de citron pour le soulager. En outre, si le mal de gorge est associé à un mal de tête, vous pouvez réussir à l’enrayer en inhalant une essence d’eucalyptus appliquée sur un mouchoir. Par la même occasion, il pourra être nécessaire de prendre des calmants antidouleur ou antipyrétique, car le rétablissement peut prendre du temps si les symptômes ont déjà évolué. Pour finir, restez au chaud jusqu’à ce que les douleurs se calment.

Laisser un commentaire