Belles journées d’automne : allez prendre l’air !

Lorsque vient l’automne, il arrive parfois qu’on subisse un coup de mou, qui si l’on n’y prête pas attention peut nous amener à tomber malade. Cela s’explique par le passage de la saison chaude à une saison bien plus fraîche, et même si la transition se fait de manière subtile, cela ne manque pas d’affecter notre santé. Si vous aussi vous vous êtes sensibles au changement de saison et à la fatigue saisonnière, il est important de ne pas rester enfermés.Pratiquez des activités comme vous promener et faire du vélo, mais aussi passez du temps dehors par exemple pour faire du jardinage.

Se promener ou randonner

Lorsque nous restons cloîtrés chez nous alors que la transition de l’été vers l’automne se fait, on expérimente de manière plus rude la baisse progressive de température et de la luminosité.Cela nous affecte notre moral qu’il y ait moins de lumière que d’habitude, mais cela peut aussi avoir un effet sur notre système immunitaire, et donc nous rendre plus sensible face aux différentes maladies de saison. La chose la plus simple à faire pour gérer ce problème est de vous tourner vers des activités extérieures comme la marche à pied.

Le simple fait de vous déplacer en marchant compte comme une activité physique, et plus vous le faites sur une durée prononcée, plus cela est bénéfique pour votre santé. Non seulement, cela vous permet de vous dépenser physiquement, mais vous bénéficiez aussi des apports nécessaires en lumière naturelle. Pour augmenter, vous pouvez aussi vous tourner vers la randonnée, qui inclut de se déplacer en forêt ou en montagne.Vous aurez parfois besoin de matériel spécifique. Plus physique que la simple promenade, la randonnée vous permet aussi de vous rapprocher de la nature et pourquoi pas de trouver des champignons à cueillir en chemin.

Cueillir ou jardiner

S’il y a bien une activité extérieure qui vous permettra de bénéficier des rayons du soleil, c’est le jardinage ! Ce dernier peut, en effet, être une activité assez physique, selon le type de jardin que vous avez. Par exemple, pour un jardin potager, il faut récolter les derniers légumes, puis bêcher et retourner la terre. Ensuite il faudra pailler pour permettre au compost de bien s’intégrer au sol pour préparer la prochaine saison. Cela nécessite qu’on fournisse certains efforts et dépense une certaine énergie.

Outre le jardinage, vous pouvez également vous adonner à la cueillette aussi bien de fruits ou légumes sauvages que dans des fermes à cueillettes proposant des produits de saison à récolter soi-même. Ces établissements sont en général ouverts jusqu’à la Toussaint et permettent une sortie en famille ludique et en plein air, avec l’avantage de rapporter à la maison des fruits et légumes de saison à cuisiner.

Rollers, trottinette, vélo : rouler !

Une autre façon de garder la forme en automne est de se tourner vers des activités d’extérieur. Non seulement elles vous permettront de profiter du plein air, mais aussi de vous dépenser physiquement tout en prenant du plaisir. Il s’agit des modes de transport roulants que sont les rollers, trottinettes, vélos et consorts. Il vous suffit de faire votre choix parmi ces modèles et il vous sera possible de profiter un maximum de votre sortie en plein air.

Pour utiliser l’un de ces véhicules, il n’est pas nécessaire de se rendre dans des terrains aménagés. Aujourd’hui les villes disposent pour la plupart de pistes aménagées pour ces types de transport et à la campagne, les petites routes et chemins feront parfaitement l’affaire. Si vous souhaitez vous lancer dans ces activités, il est nécessaire de vous trouver un modèle simple d’utilisation qui vous permette d’abord de vous familiariser avec le mode de déplacement .Il faudra également investir dans les équipements de protection (casque, genouillères…) adaptés à chaque activité.

Laisser un commentaire